Koolyss, réseau social du spectacle vivant
S'identifier  
Facebook connect E-mail :
Mot de passe perdu ? Mot de passe :
 




Mais tous les ciels sont beaux, d'après Hervé Guibert // Cie Erodium

Agrandir

Mais tous les ciels sont beaux, d'après Hervé Guibert // Cie Erodium Partager ce spectacle avec mes ami(e)s sur Facebook ! Twitter ce spectacle avec mes ami(e)s !
Type de spectacle : Théâtre
Organisme / Ecole : Théâtre Le Verso
Etat d'avancement : En cours de création
Ville : Saint etienne - RHÔNE-ALPES
Description :
Les 10 & 11 mai – 20h30

D’après Cytomégalovirus (Journal d’hospitalisation) de Hervé Guibert, publié par les Editions du Seuil et les Editions Points, et d’après des extraits des romans Des aveugles, Le Paradis, Le Protocole compassionnel publiés par les Editions Gallimard

Récit autobiographique / Création en résidence

« Autrefois on me disait : « Vous avez de jolis yeux » ou « Tu as de belles lèvres », maintenant des infirmières me disent : « Vous avez de belles veines. »

Un écrivain, atteint du Sida, est hospitalisé pour traiter un « cytomégalovirus », une maladie opportuniste qui affecte progressivement la vue. Son séjour dure trois semaines pendant lesquelles il tient un journal, acte littéraire ultime. Jour après jour, il décrit son quotidien, sa vue qui se brouille, son corps qui s'épuise. Il ironise, tendre et vachard à la fois, sur son rapport avec les médecins, les aides-soignantes et les infirmières, toute cette « armée de femme ».

Et l’espace de la chambre d’hôpital, « cet enfer », devient un Monde pour l’écrivain, son Monde. L’extérieur n’existe plus ou sinon réduit aux seuls bruits du couloir et à une portion de fenêtre par laquelle toutes les projections et toutes les imaginations sont possibles, jusqu’aux plus exotiques.

Le spectacle est la fois une critique acerbe du milieu hospitalier, une chronique douce et drôle des liens intimes qui unissent malades et soignants, une photographie « au plus près de la mort » d’un homme qui écrit ses derniers mots et un plaidoyer en faveur de l’imaginaire.

Né à Paris en 1955, fut écrivain, photographe, journaliste, chroniqueur de photographies. Il écrivit une trentaine d'ouvrages, parmi lesquels Des aveugles, A l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie, Le Protocole compassionnel et Mon Valet et moi, qui rencontrèrent un succès exceptionnel tant auprès de la critique que du public. Atteint du Sida, il réalisa un travail artistique acharné sur cette maladie, la disséquant, se disséquant lui-même, examinant sans complaisance les ravages qu'elle produit sur son corps et dans ses relations avec les autres : dans ses écrits, au travers de photographies de son corps et d'un film, La Pudeur ou l'Impudeur.

Avec : Vincent Dedienne, Chawki Derbel, Alix F. Pittaluga, Judith Rutkowski
Conception : Vincent Dedienne, Sarah Seignobosc
Adaptation : Alix F. Pittaluga, Sarah Seignobosc
Mise en scène : Sarah Seignobosc
Collaboration artistique : Alix F. Pittaluga
Son et Lumière : Vincent Monerri
Scénographie, construction décors : Caroline Ronceret

Débat proposé à l’issue des représentations en compagnie d’invités et de l'association ACTIS, association de lutte et de prévention contre le SIDA, dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre l’homo phobie du 17 Mai 2012

Tarifs : 12 / 9 / 8 euros
Tarif unique le vendredi : 8 euros
Site web du spectacle : www.theatreleverso.com

Vous aimez
En cliquant sur "J'aime", j'augmente le compteur des membres qui aiment ce spectacle et je reçois son actualité

Spectacle réalisé à 20%
Spectacle réalisé à 20%

Porteur du spectacle :

Théâtre Le Verso Théâtre Le Verso
Théâtre / Salle

L'équipe du spectacle :

Personne à ce jour

Aider ce spectacle
 
Membres proposant leur aide au spectacle :
Aucun pour le moment.
Pour enlever vos propositions d’aide cliquez sur « je n’aime plus ce spectacle »
Signaler un abus